L’huile de lin, produit magique pour entretenir ses menuiseries en bois

L’huile de lin est un produit naturel, dont l’utilisation ne comporte aucun risque. Cette huile végétale est efficace pour embellir les menuiseries en bois.

Avez-vous déjà vu un champ de lin ? Difficile de croire que de ces longues tiges aux délicates fleurs bleues à leurs extrémités, dérivent une grande variété de produits comme une huile dorée et une fibre très résistante qui est utilisée comme textile depuis des millénaires. L’huile de lin, également connue sous le nom d’huile de lin, a d’abord été utilisée pour la nutrition. C’est bien plus tard dans son histoire que plusieurs autres usages ont été découverts.

Extrait des graines mûres de la plante, l’huile de lin est utilisée depuis quelques centaines d’années pour la protection et l’entretien des bois intérieurs et extérieurs. C’est sans aucun doute l’une des huiles de finition les plus populaires au monde.

Sa grande disponibilité et ses nombreuses propriétés en ont fait un composant de choix pour certaines peintures et un excellent liant pour les peintures à l’huile. Remplacée par les résines alkydes synthétiques depuis plusieurs décennies, l’huile de lin revient en force ces derniers temps, grâce à sa non-toxicité et ses caractéristiques respectueuses de l’environnement.

Protection, entretien et esthétique

Facile à utiliser, abordable et généralement écologique (selon la marque choisie et les composants ajoutés), l’huile de lin est certainement un produit de finition qu’il faut essayer pour la première fois ou redécouvrir. En imprégnant le bois à saturation, l’huile de lin lui donne une teinte dorée qui vire à l’ambre avec le temps. Cette propriété est recherchée par beaucoup, mais évitée par certains. C’est une question de goût.

La beauté naturelle du grain sur différentes essences de bois est aujourd’hui de plus en plus appréciée des consommateurs et l’huile de lin s’avère être un très bon choix pour la mettre en valeur. Il nourrit en profondeur le bois tout en offrant une protection flexible qui est imperméable, résistante à l’abrasion et qui résistera également aux liquides tels que l’alcool, le café et les jus.

Brut, polymérisé, avec ou sans additifs de séchage : comment choisir ?

Les plus vieux d’entre nous qui n’ont utilisé que de l’huile de lin brute croient toujours que toutes les huiles de lin prennent un temps extrêmement long à sécher et rendent les surfaces en bois plutôt collantes. En effet, l’huile de lin brute a un temps de séchage d’environ trois jours ou plus pour chaque couche, ce qui ne la rend pas très populaire. Généralement, cette huile sera diluée avec la même quantité de solvant d’agrumes ou de diluant inodore.

Le meilleur type d’huile de lin – et le type le plus populaire aussi – est l’huile de lin double bouillie ou polymérisée. Cette huile a subi un processus de cuisson sous vide à des températures très élevées, ce qui augmente sa viscosité et raccourcit considérablement son temps de séchage, par rapport à l’huile de lin crue traditionnelle. L’huile de lin double bouillie ou polymérisée est également utilisée dans les peintures et vernis à base d’huile. Un aspect intéressant de ce procédé est qu’il fournit une huile pure qui peut être utilisée pour finir les surfaces en contact avec les aliments.

Certains fabricants ajoutent également des agents siccatifs (additifs de séchage, généralement du cobalt ou du manganèse), qui réduisent encore le temps de séchage. On peut également ajouter ses propres agents de séchage à l’huile de lin, à condition que les instructions soient soigneusement suivies.