Les techniques de construction d’une maison en bois

La maison en bois est de plus en plus tendance actuellement. Il faut savoir que c’est une construction respectueuse de l’environnement et qui présente une bonne performance en termes d’isolation. Pour information, on parle de maison en bois quand la structure porteuse est en bois. Il existe plusieurs techniques de construction d’une maison en bois. Les détails.

Maison en bois massif empilé

C’est la technique la plus ancienne utilisée pour la construction d’une maison en bois. Elle consiste à empiler les rondins de bois les uns sur les autres. C’est la technique utilisée pour la construction des chalets. C’est la seule technique qui assemble le bois de manière horizontale

Maison bois à colombage

Cette technique de construction date déjà du moyen âge. Les maisons à bois bâties avec cette technique présentent une double structure : la première qui est considérée comme étant la structure porteuse est formée de sablières et de poteaux, la seconde quant à elle est un assemblage de bois verticaux et de traverses horizontales. Pour remplir les sections, on utilise de la brique ou du torchis.

Maison à ossature bois

Il s’agit d’une technique inspirée de la technique du colombage. La structure est formée de montants et de traverses en bois présentant de faibles sections et qui sont peu espacées. Les panneaux en bois sont fixés sur ce cadre. Entre les montants et les traverses, on insère un isolant, le mur une fois monté peut être recouvert à l’intérieur par des plaques de plâtre ou des lambris et à l’extérieur par de la brique ou encore du bardage en bois.

Maison bois en lamellé collé

Cette technique consiste à assembler plusieurs lamelles de bois massifs, ayant une épaisseur entre 3,5 à 4,5 cm. Ce type de technique permet d’obtenir des formes précises. La structure peut être associée au béton ou à de l’acier.

Maison bois en poteaux-poutres

Cette technique comme son nom l’indique base sa structure sur un assemblage de poteaux et de poutres. Du fait de l’espace entre chaque élément, ce type de construction est idéal pour ceux qui aiment les grandes baies vitrées.

Il faut savoir que certains constructeurs peuvent utiliser deux techniques en même temps pour la construction d’une maison en bois.

 

 

 

Entretien d’une maison en bois

On entend fréquemment que le bois est un matériau qui a besoin d’être entretenu fréquemment, un aspect assez contraignant. Pourtant, son entretien ne demande pas plus de travaux que si l’on a opté pour un autre type de façade. Dans la suite de cet article, vous allez découvrir comment entretenir une maison en bois.

Entretien du bardage

Le bardage est la partie de la maison en bois qui a le plus besoin d’un entretien régulier. En effet, c’est la partie qui est la plus exposée aux intempéries et autres éléments extérieurs. Il risque de se dégrader rapidement sauf si vous avez opté pour des essences de bois résistants et qui n’ont pas besoin de traitement. Cela dit le bois a déjà subi de nombreux traitements avant d’être proposé comme étant un matériau de construction.

L’entretien du bardage consiste par exemple à ajouter une couche de lasure. Ce procédé permet de préserver la couleur naturelle du bois. Ce type d’entretien se fait tous les 5 à 10 ans. Vous pouvez aussi entretenir les bardages en les peignant avec la couleur de votre choix. Pour réaliser ce genre de procédé, il faut bien décaper et dépoussiérer le bardage.  Le choix de l’entretien du bardage dépend de la finition que vous souhaitez avoir.

Entretien de l’ossature

Pour entretenir l’ossature de votre maison en bois, il faut vérifier que la structure bénéficie d’une bonne aération. Pour information, il est préférable de ne pas entreposer le bois devant la façade pour éviter que la ventilation basse ne soit pas bouchée. Pour éviter que l’ossature ne soit contaminée par les champignons et les insectes, il faut éviter de stocker le bois de chauffage contre le bardage.

L’entretien du bardage et de l’ossature d’une maison en bois peut se faire tous les deux ans, voire tous les cinq ans, tout dépend de l’essence de bois que vous avez choisi. En principe, les bois ont déjà subi de nombreux traitements qui le protègent contre les attaques d’insectes. Certaines essences de bois affichent aussi une résistance naturelle contre l’humidité et l’invasion d’insectes. Il est à noter que le fait de changer de couleurs n’enlève en rien la solidité de l’essence de bois que vous avez choisi.

 

 

Construction en bois: quelles essences choisir ?

De grands changements se dessinent dans l’univers de l’immobilier actuellement, les constructions écologiques ont la côte. Les offres de construction de maison en bois se multiplient. Certains constructeurs proposent des modèles prêts à bâtir, mais pour économiser vous pouvez construire vous-même votre maison en bois. Dans la suite de cet article, vous allez découvrir les essences de bois à choisir.

Pour l’ossature de la maison en bois, il est conseillé de choisir des essences locales. En effet, cela vous fera des économies sur les frais de transport. Il faut aussi étudier le classement structurel du bois qui va classer le bois selon sa résistance à la pression. Parmi les essences les plus conseillées pour l’ossature, on cite notamment l’épicéa. Cette essence de bois est réputée pour son aspect robuste, mais léger. Toutefois, elle présente une faible résistance à l’humidité. Vous pouvez aussi opter pour du mélèze qui affiche une bonne résistance à l’humidité et qui ne requiert aucun traitement.

Pour le bardage, il faut choisir une essence qui affiche une bonne résistance à l’humidité ainsi qu’aux intempéries. Vous pouvez notamment choisir le douglas qui donne un aspect chaleureux à la maison de par sa couleur tendant vers le rouge. Cette essence présente l’avantage d’être imputrescible et de ne pas nécessiter de traitement. Vous pouvez aussi opter pour du mélèze qui nécessite un entretien régulier pour conserver sa couleur brun clair. En effet, sa couleur a tendance à virer vers le gris au fil du temps.

Prix du bois de construction

Le prix du bois pour la construction varie en fonction de plusieurs critères, à commencer par son origine. Les essences de bois locales coûtent moins cher que celles importées. Ainsi, le prix moyen du pin brut est de 250 euros le mètre cube. Pour le douglas, il faut débourser 350 euros environ. Il faut savoir que le volume de bois nécessaire pour la construction dépend de la surface de la maison. En général, pour une maison à ossature en bois, il faut prévoir en moyenne entre 10 et 15 mètres cubes de bois.  Vous pouvez aussi opter pour des essences de bois tropicales qui présentent l’avantage de bien résister à l’humidité, mais elles coûtent plus cher.

 

 

Les atouts d’une maison en bois

Dans le but de préserver l’environnement, on ne cesse de multiplier les gestes écolos. Cela arrive même dans l’univers de l’immobilier avec les constructions écologiques dont la plus connue est la maison en bois. Dans la suite de cet article, vous allez découvrir les avantages de construire une maison en bois.

Les constructions en bois présentent de nombreux avantages. Pour commencer, le bois est un matériau accessible, vous pouvez choisir entre plusieurs essences notamment l’érable, le pin et le chêne. C’est aussi un matériau qui s’adapte à de nombreux types de terrain et qui est facile à transporter. Le bois affiche aussi une bonne isolation, les experts affirment qu’on peut économiser jusqu’à 30 % en termes de chauffage, par rapport à si on optait pour du béton. De par sa faible épaisseur, le bois permet aussi de faire un gain en surface de l’ordre de 10 % environ.

En termes de coût, le bois permet d’économiser en facture énergétique. En termes de chauffage, on peut économiser jusqu’à 80 %. Opter pour du bois comme matériau principal lors de la construction de sa maison c’est aussi réaliser un investissement durable. En effet, le bois est un matériau solide et durable. Pour preuve, il existe de nombreuses constructions en bois qui datent de plusieurs siècles.

Choisir la construction d’une maison en bois c’est aussi préserver l’environnement. En effet, le bois peut stocker du carbone, de quoi contribuer à la réduction de l’effet de serre. Le bois présente aussi l’avantage de bien réguler l’humidité de l’air circulant à l’intérieur de la maison et y ajoute une ambiance chaleureuse. Le bois est également un matériau qui affiche une bonne performance en termes d’isolation acoustique.

En termes de délai de construction, les maisons en bois peuvent être montées rapidement. Il existe actuellement de nombreux modèles en kit. En optant pour une construction en bois, il sera plus facile de faire des travaux d’extension plus tard. Le bois est aussi un matériau facile à entretenir. En général, les bois ont déjà subi des traitements qui lui permettent d’être résistant à l’humidité et aux attaques de termites et autres parasites.

 

 

Prix d’une maison en bois

Quand on parle de maison en bois, on pense tout de suite à un chalet des montagnes ou encore à une cabane perchée sur un arbre. Pourtant ce type de construction à la côté en ce moment, tout le monde se rue vers les constructions écologiques.

Plusieurs paramètres sont à prendre en compte lors de l’estimation du prix d’une maison en bois, à commencer par le prix du terrain. La surface de l’habitation influe aussi sur le coût de la construction, de même que le type de maison à construire (à étage, plain-pied). Le prix d’une maison en bois dépend aussi de l’essence de bois choisie, de son aménagement et des diverses installations présentes (chauffage, climatisation). Le prix est aussi influencé par le type de professionnel choisi pour réaliser la construction de la maison en bois (architecte, maître d’œuvre). Le choix entre une maison en kit et une maison clé en main a aussi un impact sur le prix de la maison en bois. Le choix des revêtements du sol et du mur peut aussi faire augmenter le coût de construction d’une maison en bois.

Il n’y a pas de prix exact en ce qui concerne les maisons en bois. Cependant, les experts estiment qu’il faut débourser en moyenne entre 90 000 et 140 000 euros pour une maison ossature-bois si vous réalisez le montage vous-même. Si vous optez pour un modèle en kit, il faut prévoir entre 60 000 et 100 000 euros. Si vous engagez un constructeur pour monter votre maison, prévoyez au minimum 150 000 euros.  Le coût est divisé par deux si vous optez pour une maison en bois massif. Ainsi, vous décidez de construire vous-même votre maison en bois, il vous faut 35 000 euros au minimum. Ce prix augmente en fonction de l’épaisseur du mur. Si vous avez décidé d’engager un constructeur pour monter votre maison en bois, il est important de bien comparer leurs prestations. Pour ce faire, vous pouvez réaliser une comparaison en ligne.

Il faut savoir que si vous décidez de construire votre maison en bois, vous pouvez bénéficier de quelques aides au financement.